Cyrill ZuberMaréchal-ferrant

"...pas de sabot pas de cheval..."

Maréchal-ferrant


Le forgeron vient...

Toutes les six à huit semaines, le forgeron vient. Il redresse ou sabote les sabots des chevaux aux pieds nus. Bon est le travail du forgeron, si les sabots retrouvent d’une part leur taille et leur forme naturelles, d’autre part - avec et sans fer - le même but et les mêmes caractéristiques physiques du cheval.

Cyrill Zuber, Huf-Schmied
Ferrer

Pour les nouveaux clients, une conversation a lieu avant le début du montage pour clarifier divers points importants (âge, type, construction du cheval, position du membre, usure des fers à cheval, utilisation du cheval, marche par étapes, trot et galop, etc.). En accord avec le client (cavalier / propriétaire du cheval), l'aménagement est défini par la suite. Habituellement, l’ajustement normal (à la position idéale ou à de légers écarts) convient à la plupart des chevaux.

Notre service

Cyrill Zuber vous offre ainsi

Comment pouvez-vous me plaire et faciliter mon travail? Tout simplement, en laissant votre cheval aborder avec des sabots propres, secs et non graissés et en ne tirant pas le cheval hors du pâturage, nous n’avons pas toujours assez de carottes ...

L'entretien du sabot

Le plus haut degré de naturel que nous trouvons lorsque le barehuf va à cheval. Dans le mode de vie original des chevaux, l'abrasion et la croissance de la corne sont équilibrés, la forme et la position optimales du sabot sont autonomes et le cheval, qui vit sous le soin de l'homme, doit être aidé à maintenir son sabot en santé. L'un des aspects les plus importants du ferrage consiste à faire en sorte que le mouvement ne soit pas limité pendant toute la période de montage, par exemple en raison de sabots peu profonds, d'orteils trop longs, etc. Je recommande que les chevaux - en fonction de leur objectif - s'embuent toutes les 7 à 10 semaines. Les sabots doivent être nettoyés tous les jours sans que le jet ne soit blessé. Environ deux fois par semaine, les sabots doivent être lavés et graissés - encore humides. La graisse aide à garder l'humidité dans le sabot. Les sabots secs ne doivent pas être graissés, car ils pourraient sceller le cornet et empêcher ainsi l’absorption d’humidité.

Bon à savoir

Le cheval doit être propre et sec, sinon les sabots vont se ramollir. Les sabots mous le rendent impossible mais un ajustement solide de sabot. Je recommande également de dégager les sabots du pâturage. Les résidus de farine sont autrement profondément enfoncés dans les sillons des jets et peuvent provoquer la pourriture des jets. Bien sûr, les sabots doivent être nettoyés même après le pâturage. Le ferrage en tant que tel est en réalité un mal nécessaire. Ce serait bien si l'usure et la croissance du sabot étaient en équilibre. Malheureusement, ce n'est pas le cas! Le sabot a donc besoin de protection. Avec la chaussure traditionnelle, une bonne solution pourrait être trouvée. Un point extrêmement important dans le brouillard est que nous n’allongons pas artificiellement le sabot, sans quoi le déroulement des sabots avant ne peut plus être garanti de manière optimale.